Aerial Group

Analyse énergétique

Analyse énergétique d’une centrale d’air comprimé

L’air comprimé et ses enjeux énergétiques

L’air comprimé est une énergie très utilisée dans les entreprises industrielles, et sa production représente en moyenne 10 à 15 % de la facture globale d’électricité. Il ne faut pas oublier que les centrales d’air comprimé sont « le poumon de l’entreprise », et que leur défaillance équivaut presque systématiquement un arrêt de production. Et pourtant « cet organe » est bien mal connu et son importance stratégique dans l’entreprise souvent négligée.

Les principaux avantages de l’air comprimé

  • une bonne sécurité car les outils et accessoires peuvent être utilisés dans des atmosphères humides ou explosives
  • une bonne fiabilité des appareils, car elles sont généralement robustes, simples de conception et d’entretien
  • une bonne maniabilité des outils de par leur poids et leurs dimensions (ils ne craignent généralement pas trop la surcharge répétée)
  • une grande rapidité de travail

MAIS…. Une forme coûteuse d’énergie

Le rendement d’une installation complète n’est assez souvent que de l’ordre de 10 %

La consommation d’énergie représente l’essentiel de la dépense (de 50 à 90 % suivant les installations)

Le prix du m3 d’air comprimé à 7 bar peut varier de 0,6 cts à 3 € HT, voire plus

Après un nombre conséquent de mesures, il s’avère qu’en moyenne un potentiel d’économies d’énergie de 25 à 35 % peut être envisagé par site industriel sans compter les gains indirects générés par la diminution des coûts de maintenance de l’installation. Plus largement, les entreprises ayant effectué une étude énergétique réalisent entre 10 et 40% d’économies annuelles pour toutes tailles d’entreprises. Notre connaissance du milieu industriel et plus particulièrement du domaine de l’air comprimé, peut vous permettre d’envisager de tels résultats.

L’air comprimé se comporte comme n’importe quel autre fluide

Pas du tout. L’air comprimé est un fluide compressible !!! Les réseaux d’air comprimé servent principalement à transporter une énergie emmagasinée sous forme d’énergie potentielle : la pression. Dans la plupart des cas ce n’est pas la quantité de fluide qui est importante, mais l’énergie qu’il transporte, contrairement aux autres fluides de type « process ».

Une fuite d’air comprimée bruyante est systématiquement plus importante qu’une fuite silencieuse.

Mauvaise idée reçue !!! Le bruit est généré par les perturbations que rencontre le fluide pendant son écoulement. Il existe des fuites dites « en sifflet » (fuites bruyantes) et des fuites annulaires.

Exemple : soufflez dans une flûte ou un pipeau en obstruant l’orifice « ou sifflet », vous aurez bien passé un certain débit d’air à une certaine pression sans pour autant entendre quoi que ce soit. Pour en savoir plus sur la recherche de fuites se reporter à recherche de défauts par ultrasons

Des prestations sur mesure pour les industriels

Si vous êtes engagés dans une démarche environnementale et ou de progrès, si vous souhaitez :

  • connaître vos consommations d’air comprimé et d’électricité s’y rattachant
  • réduire vos consommations d’énergie
  • détecter les fuites d’air comprimé sans perturber le fonctionnement de votre unité de production
  • améliorer la disponibilité ou la qualité de votre air comprimé
  • redimensionner votre centrale de production d’air comprimé
  • réduire les dépenses énergétiques de certains procédés fortement consommateurs